NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1158 __ Private mail service
Comment : Many religious orders had a private mail service, notably Cistercians' one connected more than 6,000 abbeys, monasteries and churches. The best organization however was created by the Knights Templar. The newly instituted universities too had their private services, starting from Bologna. (Compiled from various sources)
French comment : Bernard de Clairvaux (1091-1153) fonda en 1115 une abbaye à Cîteaux, en Bourgogne, non loin de Dijon. L’ordre cistercien a connu dès son départ un très grand succès et des centaines de monastères ont rapidement été construites dans toute l’Europe, de l’Irlande à la Lettonie. Son implication dans l’économie et la technologie n’est pas étrangère à ce succès. Le monastère cistercien était réservé aux hommes issus de la noblesse. À l’époque, la noblesse avait le monopole du pouvoir politique en Europe. À une faible distance de chaque abbaye cistercienne étaient installées des annexes, appelées « granges ». Le recrutement de ces granges était assuré par des hommes issus du Tiers état, du peuple. Mais l’abbaye responsable y envoyait toujours un de ses moines nobles pour exercer le pouvoir et faire le lien entre la grange et l’abbaye. Tandis que l’abbaye centrale était totalement coupée du monde, et indépendante des pouvoirs politiques ou religieux, les granges étaient au contraire totalement immergées dans le « monde » sur le plan économique, en contact permanent avec leurs voisins. Chaque grange est devenue une véritable entreprise. Et les moines cisterciens étaient d’excellents entrepreneurs, n’hésitant pas à copier une technologie ancienne qu’ils avaient retrouvée. À copier une technologie nouvelle. À inventer une nouvelle technologie. Une spécialisation des tâches a donc eu lieu très rapidement dans l’ordre cistercien. Spécialisation d’autant plus facile à mettre en place que les cisterciens avaient organisé une poste privée, qui diffusait en permanence des informations dans l’ensemble des abbayes. Et un même plan comptable européen. (Bernard Trémeau, 2009)

No comment for this page

Leave a comment

:
: