NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1881 __ Théâtrophone, Opéra de Berlin
French comment : A l'Opéra de Berlin, on répète des expériences semblables à celles qui ont été faites à Paris avec le système Ader : le téléphone employé est le téléphone Bell-Blake. Les transmetteurs sont disposés également de chaque côté du trou du souffleur, et les fils qui s'y rattachent aboutissent à une salle du bureau des postes de la Leipziger Strasse. Les essais qui viennent d'être faits sont aussi concluants que ceux dont nous avons été témoins à l'Expositions Internationale d'électricité de Paris. On entend clairement dans le Leipzigerstrasse chaque son émis par le chanteur ou la chanteuse sur la scène de l'Opéra. On reconnaît l'acteur à sa voix, et l'orchestre envoie à l'oreille toutes les nuances des divers instruments, tant que les instruments de cuivre ne se mêlent pas à la musique ; car le microphone devient complètement inutile dès que les trompettes ou les cymbales se mettent de la partie ; elles étouffent tous les autres sons. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 5, n°53-78, 1881, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 31 décembre 1881, No. 79, p. 460).
Urls : http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.5/464/100/472/0/0 (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: