NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1961 __ OSCAR-1
Comment : December 12: The first amateur satellite, named OSCAR-1 (Orbital Satellite Carrying Amateur Radio), is launched into orbit. Amateur radio operators around the world – excited by the beep-beep-beep radio signal they overheard coming down from Sputnik – willing accepted an invitation to tune in Explorer's radio signals. One of the thousands of ham stations searching for signals from space was operated by JPL ham radio operators at the nearby Los Angeles County Sheriff's substation in Temple City, California. Some radio amateurs had a bright idea. Hams know all about radio communication. If the government can build a communications satellite, why can't we? The number of OSCARs reached a total of 50 satellites in 2002. In addition to the OSCARs, over the years USSR and Russian hams have built and operated 20 separately numbered amateur satellites called Radiosputnik, or RS for short. Three USSR hamsats were called Iskra, which is Russian for "spark." British Amateur Radio satellites, built at the University of Surrey, have been known as UoSAT. Japanese hamsats have been called Fuji, which is Japanese for "wisteria.". (Compiled from various sources)
French comment : Dès 1961, les radioamateurs lancèrent leur premier satellite baptisé OSCAR 1 (poids 4,5 kg) - il fonctionna pendant 18 jours. Ils créèrent, en 1969, une structure mondiale l'AMSAT pour organiser, concevoir, construire et financer le lancement des satellites amateurs avec des délais de fabrication court et à moindre coût (47 satellites en 37 lancements). La réalisation d'un satellite pour les amateurs répond aux mêmes critères qu'un satellite professionnel (il évolue dans le même environnement, seule l'utilisation sera amateur), il n'est donc pas étonnant d'y retrouver des amateurs dont l'activité professionnelle est proche des activitées spatiales. Les radiocommunications par réflexion sur la lune ne laissèrent pas indifférents les radioamateurs qui s'y lancèrent dès le milieu des années 60. En pionniers, les radioamateurs expérimentèrent et utilisent encore aujourd'hui des radiocommunications sporadiques en utilisant la réflexion des ondes sur les couches ionisées par les trainées de météorites. Les techniques de radiocommunication par ballons sondes relais furent également expérimentées. -- Chronologie : 1961, lancement, le 12 décembre, du premier satellite radioamateur "OSCAR 1" (fonctionna pendant 18 jours).1962, juin, lancement du satellite radioamateur OSCAR 2 (durée de vie environ 18 jours).1965, mars, lancement du satellite radioamateur OSCAR 3, il ouvre la voie aux liaisons par satellites aux amateurs (176 contacts réalisés par 98 participants, plus de 1000 rapport de réception).1965, 22 décembre, lancement du satellite radioamateur OSCAR 4 (durée de vie de quelques heures), premier transpondeur 145/432 Mhz, 1ère liaison USA-URSS (1 ère mondiale par satellite) par K2GUN et UP2ON.1970, 23 janvier, lancement du satellite radioamateur OSCAR 5. Mission scientifique : études des effets des tâches solaires sur l'ionosphère.1971, l'Union Internationale des télécommunications reconnait le service amateur par satellite.1972, octobre, lancement du satellite radioamateur OSCAR 6, premier satellite amateur à longue durée de vie. (s'éteignit en juin 1977).1974, novembre, lancement du satellite radioamateur OSCAR 7.1978, 5 mars, lancement du satellite radioamateur OSCAR 8.1978, 26 octobre, lancement des satellites radioamateurs russes RS1 et RS2.1981, 6 octobre, lancement du satellite radioamateur anglais UOSAT (OSCAR 9).1981, 17 décembre, lancement des satellites radioamateurs russes RS3, RS4, RS5, RS6, RS7 et RS8.1982, 17 mai, lancement du satellite radioamateur ISKRA 2 1982, 6 juillet, lancement du satellite radioamateur PHASE III B (OSCAR 10), satellite à orbite très elliptique de nouvelle génération (échec).1982, 18 novembre lancement du satellite radioamateur ISKRA 3.1983, 16 juin, lancement du satellite radioamateur PHASE IIIB.1984, 1er mars, lancement du satellite radioamateur UOSAT 2 (OSCAR 11).1986, 12 août, lancement du satellite radioamateur OSCAR 12.1987, 23 juin, lancement des satellites radioamateurs RS 10/11.1988, 15 juin, lancement du satellite radioamateur PHASE IIIC (OSCAR 13).1990, 22 janvier, lancement des satellites radioamateurs OSCAR 14, OSCAR 15, OSCAR 16, OSCAR 17, OSCAR 18, OSCAR 19.1990, 7 février, lancement du satellite radioamateur OSCAR 20.1991, 29 janvier, , lancement du satellite radioamateur RS14 (OSCAR 21).1991, 5 février, , lancement des satellites radioamateurs RS 12/13.1991, 17 juillet, , lancement du satellite radioamateur OSCAR 22.1992, 10 août, , lancement du satellite radioamateur OSCAR 23.1993 (12 mai), lancement du premier satellite radioamateur français "ARSENE".1993, 13 mai, , lancement du satellite radioamateur OSCAR 24.1993, 26 septembre, lancement des satellites radioamateurs OSCAR 25, OSCAR 26, OSCAR 27.1994, 16 décembre, , lancement du satellite radioamateur RS15.1995, 28 mars, lancement des deux satellites amateurs UNAMSAT et TechSat 1996,.1995,17 août, lancement du satellite radioamateur OSCAR 29.1996, 5 septembre , lancement du satellite radioamateur OSCAR 30.1997, lancement prévu du satellite Phase IIID. (Michel Guillou, “Le monde des radioamateurs”)Le premier satellite radio amateur autonome est accroché en piggyback (passager secondaire) sur une fusée militaire Thor Agena-B qui lance pour le DoD / USAF le satellite de reconnaissance Discovery-36 le 12 décembre 1961. Ce tout premier satellite radio amateur porte le nom de OSCAR-1 il est équipé d’une balise radio alimenté par batterie et il transmet le signal en CW codé Morse : " Hi Hi". (Jean-Claude Aveni)Le lancement d'OSCAR 1 en 1961 a permis aux radioamateurs de communiquer par satellite. On y trouve des modes de trafic comme la phonie, la télégraphie et le packet ou décoder de la télémétrie. La difficulté réside dans le déplacement du satellite dans l'espace et de l'asservissement des antennes de la station au trajet du satellite. Le trafic satellite peut faire appel à l'informatique avec des programmes de prévision de passage. Certains radioamateurs couplent leurs antennes à l'ordinateur pour poursuivre automatiquement le satellite. Le trafic via satellite peut se faire avec de petits moyens grâce aux LEO, Low Earth Orbit, ou Satellite à Orbite Basse. (from a personal website)
Urls : http://www.spacetoday.org/Satellites/Hamsats/HamsatsBasics.html (last visited ) http://www.amsat-france.org/spipamsat/article.php3?id_article=112 (last visited ) http://swlromu.free.fr/sat_amat.htm (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: