NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1936 __ Paranormal sounds on a phonograph record
Attila von Szalay (?-?)
Comment : American photographer Attila von Szalay made experiments with a Packard-Bell recorder cutter and player, trying to pick up paranormal sounds on a phonograph record. He had moderate success capturing spirit voices on phonograph records. In the 1940s he had better success with a wire recorder. In the 1950s writer Raymond Bayless began a collaboration with von Szalay, and the two men documented von Szalay’s results in an article for the American Society for Psychical Research in 1959. Neither the Society nor the authors received a single response from readers. (Mark H. Macy, World ITC)
French comment : Exilé en Sibérie, avant 1914, [Vladimir Bogoraz] a enregistré des cérémonies shamaniques. Certains adeptes des evp prétendent y distinguer la voix des esprits (paravoice.dk). Après Bogoraz, viennent Thomas Edison et sa déclaration reproduite dans le Scientific American du 30 octobre 1920 : s’il existe des esprits désincarnés, on ne pourra communiquer avec eux que par un appareil électrique ultrasensible, qui tienne à la fois de l’amplificateur et de l’enregistreur. Ces propos sont bien dans l’esprit evp : remplacer les croyances par des preuves. Enfin, de 1936 à 1964, Attila von Szalay s’escrime à enregistrer la voix des morts. Mais il est un spirite classique : il n’a pas besoin de magnétophone pour les entendre ; il n’essaie que de conserver des traces. [Le monde des EVP] émerge en 1959, quand Friedrich Jürgenson enregistre involontairement la voix de sa mère, morte depuis longtemps. Il en parle dans un livre traduit en anglais en 1967 : Radio contact with the dead. Il devient célèbre dans le petit monde des evp à partir des années 1975-1980 [8]. Jusqu’à la fin des années quatre-vingt, tous les praticiens se proclament ses disciples, comme Konstantin Raudive. Celui-ci, qui meurt en 1974, n’a pas plus de titre scientifique que Jürgenson et les autres pionniers. C’est un romancier en fin de course, tandis que Jürgenson a été chanteur d’opéra et producteur de films avant de s’intéresser aux oiseaux. (Régis Ladoux, “Voix et images d’ailleurs - Les deux fables de dom Ernetti”)
Source : Brouse, Andrew (2004), “ A Young Person's Guide to Brainwave Music”, in HorizonZero, issue 15, 2004.
Source : Ladous, Régis (2003), “”, In Ethnologie française, Vol. 33 2003/4, “Voix, visions, apparitions”, PUF, p. 601-609.
Urls : http://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2003-4-page-601.htm (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: