Signal-Noise-Signal

Last changed: 2016/12/08 15:00 

 

This revision is from 2012/03/17 01:20. You can Restore it.

http://www.zimagez.com/miniature/screenshot-03162012-051133pm.php

Signal-Noise-Signal

Sensibilisation aux champ électromagnétique comme composante du paysage contemporain, dans ses dimensions écologiques et politiques. Capture de données en milieu naturel et urbain, sonification, interprétation, mise en forme et / ou en espace des données capturées, notamment par des procédés sonores.

http://farm8.staticflickr.com/7059/6841086814_4792040be2_z.jpg

contenu:

présentation de travaux et recherches d'artistes et d'activistes pour qui le spectre électromagnétique est une matière première ou un outil de travail. Nous aborderons et présenterons les outils suivants : scanner radio, scanner VLF, satellite monitoring, data capturing, pd OSC, photographie de nuit, transmission FM.

méthode:

30% théorique 70% pratique : travail de terrain, captation et travail in situ sur le site de l'observatoire de Provence ( Montagne Ste Victoire) (1 ou 2 jours + 1 nuit) , travail d'atelier, analyse et mise en forme des données collectées ( pièce et installation sonore, documentation vidéo des manipulations...). Travaux collectif ou personnels suivant les effectifs et les envies.

particularité:

aucun pré-recquis. Prévoir un duvet et des habits chaud pour les travaux en extérieurs.

http://farm8.staticflickr.com/7042/6987247593_488c45c6a2.jpg

enseignants: julien clauss - alejo duque

membres du laboratoire d'art sonore Locus Sonus depuis 2007.

Alejandro Duque :

Artiste colombien et un actuel candidat au doctorat à l'European Graduate School (http://www.egs.edu) en Suisse où il est actuellement basé. Ses travaux de recherche intitulés : "Gifted Malice, Kinship Through the Wires and the Waves" consacrent une attention aux arts collaboratifs / participatifs qui célèbrent l'agitation culturelle à travers tous les réseaux possibles. Ses centres d'intérêt sont la pratique radio amateur, le streaming et l'écoute et le repérage de satellites. Il est également un membre actif de réseaux tels que Bricolabs, Dorkbot, labSurlab et k.0_lab et est facile à repérer sur le réseau IRC freenode en tant que dspstv.

« Avec l'intention de regagner l'accès et le contrôle sur des infrastructures d'information ouvertes nous défendrons une position critique qui vise à réfléchir sur la manipulation hégémonique articulée par une série de dispositifs d'exploitation opérant via la télé-technologies. Des machines de guerre drones jusqu'à la familière TéléVision, dans notre cas particulier, nous allons nous concentrer sur les dits satellites. Pour les écouter pendant qu'ils numérisent et transmettent. Pour les regarder alors qu'ils mesurent. Mais surtout pour reconsidérer, repenser et reconquérir leur utilisation. Ceci est un appel à la désobéissance civile électronique. »

Julien Clauss :

Il a étudié la musique et l'acoustique avec développer un travail qui évolue entre l'installation, la musique expérimentale et les arts sonores. Après avoir suivi le cursus de piano de l'institut Suzuki à Strasbourg de 1979 à 1987, il joue dans différentes formations de rock et de musiques improvisées. Diplômé d'une maîtrise de mécanique des fluides, il étudie l'acoustique au Conservatoire national des arts et métiers de Paris. Il assiste Pierre Henry lors de ses concert de 2001 à 2007. En 2005, il crée l'association Cycliq et intègre en 2007 le laboratoire de recherches en art audio Locus Sonus, à l'École supérieure d'art d'Aix-en-Provence. Il débute actuellement un projet de recherche à l'IMERA sur la distorsion du schéma corporelle par stimulation tactile et sonore en collaboration avec le laboratoire de neurobiologie de la cognition de l'université d'Aix-MArseille.

Sa pratique vient à la fois des arts plastiques et de la musique expérimentale. Dans ses installations et performances, il engage physiquement l'auditeur dans l'espace environnant. Ses dispositifs mixent technosciences, questions environnementales ou fiction et tendent à une mise en forme de phénomènes invisibles ou hors de portée des sens.

Il a développé des systèmes sonores audiotactiles, multiphoniques ou nomades ainsi que des interfaces et des logiciels pour la spatialisation du son.

Par ailleurs, sous les titres génériques Bulles et Modulations, il organise des événements de musique expérimentale de 24 heures, dans des lieux atypiques : pont autoroutier, terrain de sport urbain, sites en montagne, lac, etc.

Depuis 2005, Julien Clauss a été invité à de nombreuses expositions et festivals : Luxembourg 2007 ; Indiscipline, Nice ; Full Pull, Malmö et Copenhague ou Tuned City, Berlin, Tallinn ; et a présenté également son travail, entre autres, à Berlin, galerie Field ; Lille, Musée d'Art Moderne ; Nice, Musée Chagall ; Paris, centre Georges-Pompidou et La Général ; Tourcoing, au Fresnoy, Studio national des arts contemporains.

dates:

12-16 march 2012

horaires:

10:00 - 13:00

14:00 - 18:00

+ 1 journée pleine et 1 nuit sur le site de l'observatoire de Provence ( montagne Ste Victoire)

lieu: ESAA et Montagne Ste Victoire.

http://farm8.staticflickr.com/7052/6987247585_8b83bdf6bc_z.jpg