Locus Sonus

Contrôle et contre-contrôle sonore de l’espace

Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques #11

Mercredi 27 février 2018
9h30 : accueil
10h-13h : conférences et débat
IMéRA- Marseille, Maison des Astronomes, salle de conférences

Avec :
Juliette Volcler : chercheuse indépendante, coordinatrice éditoriale de la revue Syntone et autrice de Le son comme arme. Les usages policiers et militaires du son (La Découverte, 2011) et Contrôle. Comment s'inventa l'art de la manipulation sonore (La Découverte – La Rue musicale, 2017) ;
RYBN : collectif d’artistes et groupe de recherche multidisciplinaire.

Cette séance aborde les usages fonctionnels du son en explorant sa relation au pouvoir et à la planification de l’espace public ainsi que les tactiques de contre-contrôle proposées par les artistes. L’intervention de Juliette Volcler ouvre une réflexion sur les dispositifs sonores disciplinaires, les stratégies de manipulation et contrôle via le son, alors que le projet du collectif RYBN nous propose une approche critique de l’espace hybride contemporain à travers une pratique d’investigation et contre-surveillance dans le milieu urbain par rapport aux réseaux mondiaux de l’évasion fiscale.

Juliette Volcler, « L'espace public sonore en questions »
L’espace sonore est en chantier. Dans ce chantier, nulle alarme de bulldozer, nul marteau-piqueur, mais des silences, des voix, des sons savamment travaillés. Nul ouvrier, mais des designers, des universitaires, des commerciaux, des fabricants d'armes, des sociétés de droits d'auteur, des compositeurs… Se met ainsi en place une géographie acoustique, tour à tour attrayante et répulsive selon les personnes, les lieux ou les moments. Déambulation critique dans la ville émergente à travers une sélection commentée de sons et vidéos.

RYBN, « Offshore Tour Operator »
Offshore Tour Operator est un prototype de dérive psychogéographique assistée par GPS, qui oriente le marcheur selon les adresses puisées dans la base de données des Offshore Leaks (ICIJ) (comprenant les Offshore Leaks, les Bahamas Leaks, les Panama Papers et les Paradise Papers) géolocalisées par RYBN. Le prototype existe en deux versions : une version DIY open hardware et open source fonctionnant sur un rapsberry pi couplée à un GPS, ou une application Android sur téléphone portable. Le projet invite les participants à marcher dans leur ville guidés par une voix, à retracer les lieux liés à ces sociétés écrans, entreprises fantômes et prête-noms pour arpenter les relations entre leurs espaces quotidiens et les flux mondiaux des réseaux d'évasion fiscale. Le Offshore Tour Operator fait partie du projet The Great Offshore : une œuvre documentaire qui nous invite à une immersion dans les profondeurs de la finance de l'ombre en rassemblant sous la forme d'une encyclopédie des documents, des récits, des images et des objets glanés au cours de voyages dans différents paradis fiscaux.

Last changed 2018/12/26 03:56