locus sonus > audio in art





locus sonus > Symposium audio connect p2

Last changed: 2012/03/03 21:44

 

This revision is from 2009/03/01 08:35. You can Restore it.

symposium
mar2009


Audio Connect ?
LOCUS SONUS audio in art
http://locusonus.org/

du 3 au 5 mars 2009
École Supérieure d'Art d'Aix en Provence
http://www.ecole-art-aix.fr/
MMSH - Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme
http://www.mmsh.univ-aix.fr/


menu
page 1
     argument 
     présentation 
     programme 
     plan & contacts 
page 2
     participants 

     mp3 files 
     reports, pdf files 





participants



   
Pedro Rebelo


Présentation

Addressing the Network: Performative Strategies for Playing APART

The presentation will refer to research conducted in the context of the Comedia EU Culture 2007 project at the Sonic Arts Research Centre. Notions of network dramaturgy are explored with a view to develop an understanding of the types of performative engagement in the network. This paper addresses challenges and opportunities posed by the design and production of network performance from the point of view of collaborative creative work. It does so by examining strategies that, while referring to the network as a new medium for performance, make use of concepts from dramaturgy to better understand the relationships between artists, audiences and media. The author characterises three distinct models for dramaturgy, particularly from the point of view of collaboration, authorship, presence and environment. Pedro will draw on examples from the performances of Disparate Bodies and Netrooms in order to illustrate current practice that addresses network dramaturgy.


Netrooms : a long feedback

Netrooms: The Long Feedback is a participative network piece which invites the public to contribute to an extended feedback loop and delay line across the internet. The work explores the juxtaposition of multiple spaces as the acoustic, the social and the personal environment becomes permanently networked. The performance consists of live manipulation of multiple real-time streams from different locations which receive a common sound source. Netrooms celebrates the private acoustic environment as defined by the space between one audio input (microphone) and output (loudspeaker). The performance of the piece consists of live mixing a feedback loop with the signals from each stream.


back to programme


Pedro Rebelo is a composer/digital artist working in electroacoustic music, digital media and installation. His approach to music making is informed by the use of improvisation and interdisciplinary structures. He has been involved in several collaborative projects with visual artists and has created a large body of work exploring the relationships between architecture and music in creating interactive performance and installation environments. This includes a series of commissioned pieces for soloists and live-electronics which take as a basis the interpretation of specific acoustic spaces.
In the duo laut with saxophonist Franziska Schroeder he investigates the extension of interfaces and control in interactive performance practices. His electroacoustic music is featured in various CD sets (Sonic Circuits IV, Discontact III, Exploratory Music from Portugal, ARiADA). His work as an improvisor has been released by Creative Source Recordings. Pedro conducts research in the field of digital media, interactive sound and composition.
His writings reflect his approach to design and composition by articulating creative practice in a wider understanding of cultural theory. Pedro was Visiting Professor at Stanford University (2007) and the Music Chair for the 2008 International Computer Music Conference. He has been Director of Research at the Sonic Arts Research Centre and is now Director of Education at the School of Music and Sonic Arts, Queen’s University Belfast.

  --> http://www.sarc.qub.ac.uk/
--> http://www.sarc.qub.ac.uk/%7Eprebelo/netrooms/
   
Jérôme Joy


Présentation

Networked Music and SoundArt Timeline : a panoramic view of practices related to sound transmission and distance

This timeline aims to provide an overview of the principal events and projects in the realm of networked music and networked sonic performance since the beginning of the XX° century. The objective of this project is to reveal or uncover links between disciplines often considered separately such as art/music, technological development, social shifts, anticipationary visions & proleptic statements. This will in turn provide a clearer vision of the very recent history of soundart and music in todays networked technological environment. The current iteration was in launched 2008 within the context of the Locus Sonus research lab one of whichs vocations is to provide a corpus of information for documentary and critical use available to researchers, artistes and the arteducation community in general. It is nourished by parallel research, developed in recent years within Locus Sonus, concerning remote sound recording and playback, live audio streaming, and ‘geotagged’ sound projects.


Historique de l'art audio et de la musique en réseau : panorama des pratiques et techniques liées aux transports de sons et aux actions sonores à distance, comme nouveau paradigme de l'écoute

Ce Timeline vise à fournir une vue d’ensemble des événements et projets artistiques principaux dans les domaines de la musique et de la performance sonore en réseau depuis le début du XXème siècle. La forme générale du Timeline est une structure de base de données. L’objectif de ce projet est de révéler et de découvrir des liens et des croisements entre des disciplines le plus souvent observées séparément, telles que art et musique, les sciences et technologies, les modifications sociales et observations sociologiques, les approches philosophiques, et des états visionnaires et proleptiques présents dans ces domaines et dans la littérature d’anticipation. En retour, ceci donnera une vision plus claire de l’histoire récente de l’art sonore et en musique dans le contexte actuel des environnements technologiques en réseau. Le présent document a été lancé en 2008 dans le contexte du laboratoire de recherche Locus Sonus dont une des vocations est de fournir un corpus critique voire théorique de ressources pour une utilisation documentaire par les chercheurs, les artistes et la communauté de l’enseignement artistique. Il est nourri par des études menées en accompagnement des projets de réalisation du laboratoire, développés ces dernières années, notamment à propos du “remote sound recording” (enregistrement et prise de son à distance), du live audio streaming (transports de sons en direct via Internet) et des projets sonores géo-taggés et impliqués dans la géo-localisation (les cartes sonores ou soundmaps).

pdf presentation (download)

back to programme





bio
  --> http://jeromejoy.org
--> http://locusonus.org/
   
Kazuhiro Jo


Présentation

Talk Part 1: Current state of Digital Media, Culture Lab, Newcastle University
In first part of my talk, I would like to talk about our current state of Digital Media, Culture Lab, Newcastle University. We presents our latest projects, we-create, Dry Run, and Chiptune Music Band. I also briefly refer to our current PhD Research lead by students.


Talk Part 2: The Music One Participates: From Practices of The SINE WAVE ORCHESTRA
In second part of my talk, I would like to talk about my idea of the music one participates based on our continuous practices of a participatory sound performance project "The SINE WAVE ORCHESTRA". This talk is based on a recent published paper [Jo et al, 2008].


Performance: Lighting Wave / Colored Noise
In my performance, I will show two contrastive instruments “Lighting Wave” with photosensitive sine wave objects coming from The SINE WAVE ORCHESTRA and Colored Noise with an isolated white noise generator.


pdf presentation (download)

back to programme





Kazuhiro Jo is a Japanese sound artist and researcher with background in acoustic design and in interaction design educated at Kyushu Institute of Design and the University of Tokyo. He is currently working as a Research Fellow at Digital Media, Culture Lab, Newcastle University. He is also a member of a participatory sound performance project The SINE WAVE ORCHESTRA, an image sound processing software platform Monalisa, an auditory design performance project AEO, and a co-organizer of dorkbot Tokyo. He has been awarded grants and support from Prix Ars Electronica, IPA Exploratory Software Project, and Japanese Government Overseas Study Program for Artists.
  --> http://www.ncl.ac.uk/culturelab/
--> http://swo.jp/
--> http://monalisa-au.org/plog/
--> http://dorkbot.org/dorkbottokyo/
   
Peter Tomaz Dobrila


Présentation

Famous Australian artist Stelarc has said for KIBLA "this is the best cyber space in the world", the great Eduardo Kac, who works at the Art Institute of Chicago, "something like this doesn't exist in United States" and Joseph Tabby, university professor and writer, "I came to visit Slovenia, because I've heard about KIBLA". A title in Slovenian magazine Mladina: "To Maribor, because of KIBLA!" and in NeDelo (the biggest Slovenian newspaper, Sunday issue) Eda ufer wrote: "Maribor Kibla is by its space possibilities and its conceptual structure, that combines gallery, spaces for performance, specialised bookshop and cyber café undoubtedly the most exemplary project of a kind".
KIBLA Multimedia Center is the first presentation and production institution in Slovenia dealing with multimedia and intermedia art and a yearlong cultural programme. We still incorporate pure classical media but in a different context – we use them to support historical continuity of visual art and a bigger aesthetization and integration of electronic media. We support principles that lead to complex systems of multimedia presentation. We also produce and co-produce cultural artistic projects and publish presentation materials. KIBLA comprises artist studios, screening and exhibition spaces.


pdf presentation (download)

back to programme





Peter Tomaz Dobrila is a musician and an electronic and IT engineer who focuses on the creative use of the new technologies. In 1996 he co-founded the Multimedia Center KiberSRCeLab – KIBLA (MMC KIBLA), Maribor. Two years later he co-founded the Association for Culture and Education KIBLA (ACE KIBLA) and became its president. He managed MMC KIBLA and ACE KIBLA until 2004. Since then he has participated in numerous congresses and conventions on internet and multimedia and information culture. He acts as consultant and advisor in cultural matters and is a fellow of the European Academy for Digital Media (EADIM).
  --> http://www.kibla.org
   
Samuel Bordreuil


Présentation

Audio Extranautes


back to programme




Une Dacia musicale :
En apparence le projet « Road Music » que pr&eacutre;sentera Peter Sinclair, et sur lequel je me propose de rebondir, n’a que peu à voir avec les expérimentations du type « connected sonic space ». Cela ne l’empêche pourtant pas de décliner à sa façon le même thème qui est celui de générations et/ou créations sonores travaillant, explorant leurs dimensions spatiales.
La visée du propos sera alors d’exploiter le caractère transversal du dispositif monté par Peter Sinclair, par rapport aux autres expérimentations pour mieux revenir sur certains des problèmes qui s’y posent et/ou des difficultés qui s’y rencontrent.
En particulier on tentera de faire valoir qu’une voie s’y esquisse, à mi-distance entre, d’un côté, écoute (infiniment) patiente du monde et (du moindre) de ses bruissements et impatience compositrice (et comme telle délocalisante). Peut-être celle de nouvelles écologies musiciennes.


Interventions précédentes et récentes / Previous and recent lectures

écoute/listen mp3     Faire paysage: Landscaping versus scape landing (symposium 3 Audio Sites, nov 2006)
  écoute/listen mp3     Dog poop girl (université FING, juin 2006)


Sociologue, Directeur de Recherche au CNRS, Directeur du LAMES (Laboratoire Méditerranéen de Sociologie) à la MMSH d'Aix-en-Provence.
Ses recherches portent principalement sur la dimension publique de la vie sociale, telle qu'elle s'incarne dans les espaces urbains, qu'elle se développe en sphères de débats (publics), qu'elle se manifeste au travers de mobilisations collectives (construction de publics). Dans ce cadre il porte une attention particulière aux nouveaux espaces et régimes de publicité portées par l'expansion des technologies du numérique.
Publications récentes / recent writings :
- L'histoire de la 'Dog Poop Girl' revisitée : usages et mésusages d'un médium hétérotopique, in Réseaux, numéro spécial sur les blogs, automne 2006.
- A l'orée du monde, le monde, conférence donnée dans le cadre des journées sur "mobilités et mondialisation", décembre 2003, organisées par Dana Diminescu, MSH Paris et Anne Marie Morice, Synesthesie.com.
Texte et vidéo accessibles sur www.msh-paris.fr et sur le site de Synesthésie.
Il a publié en 2007 dans Libération un article remarqué sur la Nouvelle-Orléans.

Contributions antérieures à des ouvrages collectifs : La Ville desserrée, in "La ville, l'urbain : l'état des savoirs", Éditions de la Découverte, Paris (2000).
Anatomie d'une émeute inter ethnique : Crown Heights, New York, 19 août 1991, in "Les juifs et la ville", Presses Universitaires du Mirail, Toulouse (2000).


Samuel Bordreuil is Senior Research Scientist, Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Director of Laboratoire Méditerranéen of Sociology (LAMES) [Mediterranean Center for Sociology], Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (MMSH), Aix en Provence.

Areas of research:
Urban sociology, micro sociology of public space, in particular:
- Physical space, social space: the "sense of place"
- Territories and democracy
- Public dimensions of new ITC and their usages
- Artistic engagement and the construction of publics.


  --> http://www.mmsh.univ-aix.fr/lames/
--> http://www.imageson.org/
--> http://www.openfing.org/upfing06/
--> http://www.synesthesie.com/mobilites/
--> http://www.liberation.fr/opinions/rebonds/
   
Atau Tanaka


Présentation

Net_Dérive
Wearable Computing, Locative Media, and Mobile Music

Net_Dérive is an artwork in the domain of location sensitive mobile media art. It is an installation piece extending beyond the confines of a gallery, to include the urban environment. Conceived for participative use from advanced mobile telephones, they call upon techniques from interactive music applied to new contexts that include the interplay of sound and image, an exchange between participants in the gallery and participants in the streets, and the creation of an abstract narrative from audiovisual media captured on multiple mobile devices. Deployed on portable, networked, location-aware computing devices, we seek to create a kind of musical instrument, thinking of the city-as-instrument.


retour au programme




Interventions précédentes et récentes

    Publications Sony Computer Science Laboratory Paris
écoute mp3     BioMuse (Arte Radio)



Atau Tanaka est né au Japon en 1963, il a grandi aux États-Unis et a étudié à Harvard University, au Peabody Conservatory et au CCRMA (Center for Computer Research in Music and Acoustics) de l'Université de Stanford. En 1992, il obtient une résidence à la Cité des arts et travaille au département pédagogique de l'IRCAM. Il a également été artiste en résidence au STEIM, au V2 et "ambassadeur artistique" pour Apple Europe dans le cadre de sa recherche en musique interactive. En 1997, il s'installe à Tokyo sur l'invitation de NTT/ICC (Inter Communication Center). Il a reçu de nombreux prix et le soutien du GMD/Fraunhofer Society, et celui de la Fondation Daniel Langlois pour son travail en installation musicale sur réseau. Le travail d'Atau Tanaka porte sur des instruments avec capteurs sensoriels et des installations et performances sonores en réseau. Dès 1990, il adoptait le procédé Biomuse, fondé sur un système de capteurs électromyograme permettant de transformer le corps en véritable instrument multimédia. Il a été chercheur au laboratoire Sony CSL Paris jusqu'à cette année. Depuis 2007, il a rejoint l'équipe de Culture Lab à L'Université de Newcastle, où il a à présent une chaire d'enseignement en Digital Media.
  --> http://www.xmira.com/atau/net_derive/
--> http://www.ncl.ac.uk/culturelab/
--> http://www.fondation-langlois.org/html/f/page.php?NumPage=285
--> http://www.csl.sony.fr/staff/member/?username=atau
   
Locus Sonus Lab
Julien Clauss
Alejandro Duque
Scott Fitzgerald
Jérôme Joy
Peter Sinclair



Présentation

Questions de la Spatialisation sonore


retour au programme







Julien Clauss est un artiste français. Après une licence de mécanique des fluides et une maîtrise de technologie mécanique, il étudie l'acoustique au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris. Le travail de Julien Clauss interroge de façon récurrente la perception de l'espace et la place de l'homme dans son environnement. En mettant en jeu la matérialité et la dimension spatiale du son, il engage physiquement l'auditeur dans les processus d'écoute.
--> http://www.cycliq.org/

Alejandro Duque est un artiste colombien diplômé de l'École d'Art de Medellin en Colombie. Il est actuellement doctorant en thèse de Philosophie de la Communication en Suisse à l'EGS (European Graduate School http://www.egs.edu, Switzerland). Sa recherche traite du piratage et de la manière dont les idées sont pillées sur les réseaux (sociaux, internet..) et comment des concepts de communautés marginales sont détournées et confrontées aux philosophies du monde occidental.
--> http://co.lab.cohete.net/

Scott Fitzgerald est artiste, enseignant et chercheur américain. Il invente et fabrique des outils technologiques, des programmes, des logiciels et des circuits électroniques dédiés et sur mesure pour ses propres projets et pour ceux qu'il développe avec d'autres artistes et collaborateurs. Il est diplômé du Département ITP, (InteractiveTelecommunications Program) de l'Université de New York NYU, il a aussi une expérience de travailleur social, de réalisateur de documentaires et de DJ pour la radio. Il a dispensé des cours de robotique et de programmation dans des Écoles Supérieures et il enseigne depuis plusieurs années les sciences physiques, la vidéo et les nouveaux média à la NYU .
http://ennuigo.com/

Compositeur et artiste-enseignant à l'École Nationale Supérieure d'Art de Nice Villa Arson depuis 1992, Jérôme Joy coordonne le laboratoire de recherche 3ème cycle Locus Sonus audio in art avec Peter Sinclair et Anne Roquigny. Après un parcours de performances et de concerts instrumentaux et électroacoustiques à partir de 1982, il développe depuis 1995 de nombreux projets en réseau (concerts, database sonore participative, musique électronique, radiophonie, cinéma et performances). Ses projets et concerts, personnels ou en collectif, sont présentés dans de nombreux festivals, colloques et événements internationaux. Ses dernières réalisations sont tournées vers les réseaux et la radiophonie - Collective JukeBox, picNIC, nocinema.org, PacJap, pizMO, Lib_, Sobralasolas ! -.
--> http://jeromejoy.org/
--> http://nocinema.org/

Peter Sinclair est un artiste principalement connu pour ses installations sonores et ses réalisations utilisant l'audio comme principal médium. Engagé dans des pratiques artistiques liées aux technologies il manipule ces médiums avec un regard critique, parfois ironique, mettant en oeuvre des rencontres entre hommes et machines pour créer des situations inédites. Son travail évolue de la mécanique burlesque, en passant par le détournement d'ordinateurs, jusqu'à la performance - son oeuvre parodie le langage des media modernes via des collaborations en réseau. Il enseigne à l'École Supérieure d'Art d'Aix-en-Provence où il est responsable du département son depuis 1996. Il est aussi membre du Conseil Scientifique du Bureau de la Recherche et de l'Innovation de la Délégation aux Arts Plastiques du Ministère de la Culture et co-dirige avec Jérôme Joy le laboratoire de recherche et cursus 3ème cycle Locus Sonus audio in art.
--> http://www.nujus.net/~petesinc/

   
   
Bastien Gallet


Présentation

Qu'est-ce qu'une étendue sonore?
L'installation sonore étant un art de l'espace, je m'interrogerai sur ce que le son "installé" fait à, de et avec l'espace. Ce qui me permettra de faire apparaître, sous le concept amphibologique d'espace, l'idée d'étendue.


retour au programme




Interventions précédentes et récentes

écoute mp3     Lieu et étendue (actualité/virtualité) (Symposium 1 Audio en Espace - Audio en Réseau, nov 2005)
écoute mp3     L'art Sonore ou les puissances du son (Symposium 3 Audio Sites, nov 2006)


Bastien Gallet est né à Paris en 1971 mais il n'y a pas vécu avant sa quinzième année. Il a étudié la philosophie (Université Paris IV-Sorbonne) et l'a enseignée à l'Université de Metz pendant deux ans. Il a travaillé au Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence (conception et rédaction des programmes), à l'Ircam (animation de concerts-ateliers) et à la Cité de la Musique à Paris (commissaire de l'exposition "Espace-Odyssée" du 15 janvier au 5 septembre 2004). Il a fondé en 1997 avec Omer Corlaix les éditions Musica Falsa (devenues MF) qui éditent la revue du même nom. Il a été de 1999 à 2004 producteur à France Culture (émissions Voix Carrossable, Elektrophonie, Festivités, Le Chantier), et pendant trois ans directeur du Festival Archipel à Genève (2003-2006). Il fut pensionnaire à l'Académie de France à Rome (Villa Médicis). Il a publié de nombreux articles sur la musique et sur la philosophie ainsi que deux livres : en 2002 "Le Boucher du Prince Wen-houei : enquêtes sur les musiques électroniques" aux éditions MF et en septembre 2005 "Composer des Étendues : l'art de l'installation sonore" aux éditions de l'École des Beaux-Arts de Genève. Son projet romain a donné lieu à un livre à quatre (écrit et composé avec Arno Bertina, Ludovic Michaux et Yoan DeRoeck) qui est paru en novembre 2006 aux éditions Gilles Fage sous le titre "Anastylose". Il a publié récemment avec Laurent Perreau une traduction des écrits sur la musique d'Alfred Schütz (éditions MF). Son premier roman, "Une longue forme complétement rouge", est paru en janvier 2007 aux éditions Léo Scheer (collection "Laureli"). Bastien Gallet a participé le mois dernier à la conférence "Sound, Art, Auditory Cultures" organisée par Søren Møller Sørensen, Torben Sangild, Erik Granly et Brandon LaBelle à l'Université de Copenhague.
  --> http://www.d-i-r-t-y.com/
--> http://sonhors.free.fr/
--> http://www.editions-mf.com/
   
Jean-Paul Thibaud


Présentation

Notes pour une grammaire générative des ambiances urbaines

Qu'en est-il des variations et des permanences sensibles d'un espace public ? L'objectif sera de rendre compte de la manière dont une ambiance urbaine s'installe en mettant l'accent sur le rôle des conduites sociales et des manières d'être ensemble.


retour au programme


Jean-Paul Thibaud, sociologue et urbaniste, est directeur de recherche au CNRS. Chercheur au Cresson (Centre de Recherche sur l'Espace Sonore et l'Environnement Urbain, Umr 1563 "Ambiances Architecturales et Urbaines"). Son domaine de recherche porte sur la théorie des ambiances urbaines, la perception ordinaire en milieu urbain, la culture et l'ethnographie sensibles des espaces publics. Il est responsable scientifique du Réseau International Ambiance(s).

Quelques références bibliographiques :
- Grosjean, M., Thibaud, J.P. (Eds.) L'espace urbain en méthodes. Marseille : Parenthèses, 2001
- Amphoux, P., Thibaud, J.P., Chelkoff, G. (Eds.) Ambiances en débats. Bernin : A la Croisée, 2004
- Thibaud, J.P. De la qualité diffuse aux ambiances situées. In Raisons Pratiques. n.15 "La croyance et l'enquête", sous la direction de B. Karsenti et L. Quéré, Paris : Éditions de l'EHESS, 2004, pp. 227-253
  --> http://www.cresson.archi.fr/
--> http://www.cresson.archi.fr/PUBouvAMBIANCES.htm
   
Martin Howse


Présentation

No signal - xxxxx research and the Peenemünde project

Peenemünde [2008] presents an intense, conspiratorial three day long working group/workshop within a key, historical location actively examining that fiction which presents a dark heart of technology (as evidenced by electromagnetic practice), and a vivid relation to entropy/ecology. Martin Howse will expose recent research findings for this project within the frame of an artistic examination of transmission and intentionality.


retour au programme


Artiste, programmeur théoricien et réalisateur de films. Né en Angleterre en 1969 il a fait ses études au Goldsmiths College Fine Art London en 1989. Martin Howse a été invité dans le monde entier à faire des performances et collaborer à des projets intégrants des logiciels open sources et des modules "harware" qui produisent du codes et des données génératifs. Il a fondé le projet ap (artificial paradise) en 1998 pour produire et explorer la conception de système d'exploitation libre et artistique dans son sens le plus large. En 2005 il a fait partie de l'équipe qui a reçue le premier prix de Vida 8.0 section art et vie artificielle. En 2006 il lance le projet xxxxx à Berlin en collaboration avec Jonathan Kemp et avec le centre de recherche sur "Life Coding". Il participe à de nombreuses conférences, il organise souvent des workshops en lien avec ses activités. Il écrit aussi régulièrement pour les publications GNU/Linux consacrées aux logiciels libres.
  --> http://1010.co.uk/
   
Nicolas Maigret


Présentation

À la recherche des dimensions perdues

Analyse d'un panel de travaux sonores liés au réseau. Présentation du projet LAPS développé avec Nicolas Montgermont.


retour au programme




Interventions précédentes et récentes

écoute mp3     (Symposium 3 Audio Sites, nov 2006)
    Locus Sonus Roadshow, Marseille sept 2007 (videos)
    Mémoire Locus Sonus 2007


Nicolas Maigret, travaille principalement sur les liens qui unissent le sonore et le visuel. Après avoir terminé ses études aux Beaux-Arts de Besançon, il a étudié l'esthétique et la philosophie, et a travaillé comme artiste chercheur au sein de Locus Sonus laboratoire de recherche audio in art. Actuellement, il enseigne l'art des nouveaux médias à l'École des Beaux-Arts de Bordeaux. Il développe son travail à travers différentes pratiques comme l'installation, la composition, le son et le multimédia. Il expérimente les techniques de notre époque et leur capacité à autogénérer des formes esthétiques, des langages sonores ou visuels et des comportements spécifiques. Chacune de ses pièces est à la fois un micro-laboratoire et un point de vue sur l'outil technologique et son influence sur notre manière de penser et de créer. (Interface (Katovice, PL), Paris-Berlin (Paris, FR), Digital Story Telling (Ludvigsburg, DE), BHV (Paris, FR), Acces(s) (Pau, FR), Bandits Mages (Bourges, FR), GaleriaXXI (Varsovie, PL), Sonorités (Albi, FR).
  --> http://peripheriques.free.fr/
--> http://peripheriques.free.fr/LAPS
--> http://peripheriques.free.fr/ESPACES_CHANTANTS
   
Jean Cristofol


Présentation

Flux, stock, fuite ...

Il s'agit de parcourir quelques figures théoriques des flux, de tracer une ligne de l'une à l'autre et de tenter de saisir ce qui s'y joue d'un ordre particulier de temporalité.


retour au programme




Interventions précédentes et récentes

écoute mp3     Régimes de visibilité (symposium 3 Audio Sites, nov 2006)
écoute mp3     Les formes d'organisation du temps et de l'espace (ESA Aix en Prov, 2005)
écoute mp3     Le bien commun - 1 (Radio Grenouille, 2006)
écoute mp3     Le bien commun - 2 L'appriopriation du savoir (Radio Grenouille, 2006)
écoute mp3     Le bien commun - 3 La gestion des biens communs (Radio Grenouille, 2006)
écoute mp3     Partage du savoir (ESA Aix en Prov, janv 2007)


Philosophe, épistémologue, enseignant à l'ESA Aix-en-Provence (approche scientifique), Jean Cristofol propose une réflexion sur la notion même de "temps réel", et le cadre théorique et pratique dans lequel elle prend sens, celui qu'engage les dispositifs technologiques interactifs. Au-delà, il s'agit de prendre en compte la constitution d'une configuration conceptuelle (boîte noire, feedback et régulation, code et information, interface, simulation...) qui trouve ses sources dans la cybernétique, et qui continue, pour une large part, à déterminer l'horizon épistémique et imaginaire dans lequel s'élaborent ces dispositifs. C'est à partir de ce point de vue que le temps réel pourra être considéré comme lieu de croisement d'une réflexion qui suit plusieurs pistes : celle qui interroge les transformations de notre rapport à l'espace social et politique, l'apparition de modes nouveaux de représentation et d'action dans le monde de ce que Virilio appelle la "transapparence"; celle des modalités de l'inscription temporelle des arts visuels avec la photographie, le cinéma, la vidéo puis le numérique; celle enfin qui prend en compte le déplacement de la réflexion "esthétique" des objets vers les dispositifs, de la contemplation vers l'interaction. Ceci permet une approche théorique et critique d'un certain nombre des concepts dans lesquels les pratiques technologiques se pensent ou se projètent.
Il anime le laboratoire Plot au sein du programme de recherche Agglo, avec Fabrice Gallis et Guillaume Stagnaro.
Il interviendra en février prochain au colloque "SuperVitesse et WikiMémoire" (impact des nouvelles technologies sur l'imaginaire), organisé à Québec par Avatar - Vacuohm en collaboration avec Les Productions Recto-Verso et l'École des arts visuels de l'Université Laval.

Bibliographie:
CRISTOFOL, Jean. - "Inscriptions et singularité", Art / Cognition (Cyprès - École d'Art, Aix en Provence, 1993)
CRISTOFOL, Jean. - "Prédiction, Variation, Imprévu", Laboratoire Plot (Agglo - programme de recherche, 2003-2006)
  --> http://plotseme.net/
--> http://www.agglo.info/
   
Christian Licoppe et Julien Morel


Présentation

Les espaces sonores des communications visiophoniques sur mobile.

Notre communication vise à évaluer les façons dont les environnements sonores rentrent dans le cadre des interactions visiophoniques sur mobile. Le "dé-placement" du mobile dans la plupart des lieux susceptibles d'être fréquentés au quotidien, expose les locuteurs à des mondes sonores particulièrement variés, se prêtant plus ou moins bien à ce mode de communication. Par ailleurs, le débit 3G, le phénomène de latence (image/voix), l'utilisation chronique du haut-parleur, la distance bouche/microphone du mobile que l'on tient devant soi... accentuent les risques d'interférence sonore. Ces éléments suscitent des procédures d'ajustement mêlant ressources conversationnelles et visuelles. À partir d'enregistrements vidéo de communications visiophoniques, nous identifierons différents types de problèmes pratiques liés à ce format d'interaction et à l'acoustique des lieux de communication, et en particulier, les façons dont ils sont, dans la mesure du possible, surmontés.


retour au programme




Christian Licoppe est professeur de Sociologie des Technologies d'Information et de communication à l'École Nationale Supérieure des Télécommunications, Département EGSH (Gestion et sciences humaines).

Publications récentes :
- Licoppe C., Smoreda Z., 2006, Rhythms and ties towards a pragmatics of technologically-mediated sociability, in R. Kraut, M. Brynin, and S. Kiesler Eds., 2006, Computers, Phones, and the Internet: The Social Impact of Information Technology., Oxford University Press.
- Sociologie du travail et activité (Alexandra Bidet, coordinatrice)
La coprésence équipée : usages de la messagerie instantanée en entreprise, de Jérôme Denis et Christian Licoppe, Octares, 2006.
- Mobile Technologies of the City : eds M. Sheller and J. Urry
ICT and the engineering of encounters. A case study in the development of a mobile game based on the geolocation of terminal, de Christian Licoppe et R. Guillot, Routledge, 2006.
- Nouvelles technologies et modes de vie : Aliénation ou hypermodernité ? de P. Moati, Le commerce électronique, entre interactivité et interaction, de Christian Licoppe, Collection Monde en cours-essais, Éd. de l'Aube, 2005.
- Licoppe C., Smoreda Z., 2005, Are social networks technologically embedded?, Social Networks, vol. 27, n.4.




Julien Morel sociologue, chargé d'études à l'ENST, spécialisé dans l'analyse des usages des NTIC, et en particulier la téléphonie mobile (analyse de conversation, de la visiophonie, des images mobiles). Il a fait sa thèse sur les modalités d'ancrage des téléphonistes dans les lieux publics et les façons dont certaines composantes de ces environnements sont médiatisées dans les conversations :
J. Morel, "Vie publique et téléphonie mobile - Une approche praxéologique entre espaces publics d'usage et conversations", thèse de doctorat en sociologie, dir. F. Aballéa, université de Rouen, déc. 2006.

Publications récentes :
- J. Morel, "Les interférences sonores vues depuis la conversation téléphoniques", à paraître.
- M. Relieu, J. Morel, "Locating Mobility in Phone Conversations: Formulations of Location during Remote Guiding", Journal of Pragmatics, à paraître.
- J. Morel, M. Relieu, "Le caméraphone... pour être ensemble", Médiamorphoses, n.21, septembre 2007, p.107-112.

  --> http://ses.enst.fr/licoppe/
--> http://moreljul.free.fr/
   
Angus Carlyle



Présentation

Déjà Entendu: Some Thoughts on Sound and its Representation

The Buddha advised the impatient Malunkyaputta to experience the world without representation: "In reference to the seen, there will be only the seen. In reference to the heard, only the heard. In reference to the sensed, only the sensed. In reference to the cognised, only the cognised". My talk will conduct a brief reconnaissance of the physics of sound and the physiology of the ear before embarking on a exploration of the possibilities of representing the complexities of the heard world.


retour au programme


Angus Carlyle is a Reader in Sound Arts Practice at the University of the Arts, London and is Co-Director of CRiSAP (Creative Research into Sound Arts Practice).
In general terms, Angus' work explores the intersections between culture, technology and creativity. More specifically, he is interested in how our constructed "landscape" modulates a sense of the relationship between human beings and the environment.

He has lectured at various institutions in Europe, was a judge on the 2001 Economist magazine writing competition and on the 2002 backup digital arts festival in Germany. He wrote an article to accompany the CD that won the Prix Europa for Radio Art in 2003 and a chapter in a book that was awarded the 2003 Thames and Hudson Art Book of the Year. He was an editor for the European fashion magazine, themepark and has written for the Institute for Contemporary Art, The Wire, Black Dog Press, Hotshoe International, Eyemazing and Creation Books amongst others.

Angus' creative practice has principally involved the use and abuse of field recordings. Work in this vein has been played on Resonance 104.4 FM, on Collective JukeBox, on Radio Taxi, at the DCA Gallery in Tucson Arizona, the Zeppelin festival in Barcelona, the Los Angeles Contemporary Exhibitions (LACE) gallery, the Le Placard International Festival, the Port Elliot Literary Festival, in the High Desert Test Sites in Joshua Tree Valley and on the M25 motorway. He has recently begun working in two other directions: with found sound material and with using industrial signage as a vehicle for "silent" sound art. His work has recently appeared on the following compilations: Acoustic Tribute to Bear Bruno (Gruenrekorder), Bend It Like Beckett (Asphasia) and Signal (Finetuned).
He is the editor of Autumn Leaves: Sound and the Environment in Artistic Practice (Double Entendre) and is currently finishing a book on the art/pop band, The KLF.

  --> http://www.crisap.org/
--> http://www.positivesoundscapes.org/
--> http://www.finetuned.org/
--> http://www.vibrofiles.com/essays_autumn_leaves.php
   
Philippe Franck



Présentation

Synthèse des journées symposium et modération de la table ronde du mardi soir.


retour au programme




Interventions précédentes et récentes

écoute mp3     Son installé dans la ville (Symposium 1 Audio en Espace - Audio en Réseau, nov 2005)
    Au coeur de Locus Sonus (2004)



Historien de l'Art, critique et concepteur culturel, Philippe Franck dirige l'association interdisciplinaire Transcultures qu'il a fondée à Bruxelles en 1996 et a conçu de nombreuses expositions, rencontres internationales, manifestations et festivals. Depuis 2003, avec la Ville de Mons et Transcultures, il a lancé le festival international des arts sonores City Sonics, parcours d'installations et performances principalement à Mons et à Maubeuge. Il est également directeur artistique des Transnumériques, festival interdisciplinaire et transfrontalier des cultures électroniques qui relie Bruxelles, Mons, Liège mais aussi Maubeuge, Lille et Paris. Il est également conseiller artistique du Lux, scène nationale de Valence sur les rapports image-son (série Audio Lux). Parallèlement, il a écrit de nombreux textes sur la création contemporaine, sonore et numérique dans diverses publications culturelles belges et françaises, et enseigne les arts numériques à l'École Nationale Supérieure des Arts Visuels La Cambre (Bruxelles). Il est également membre du Conseil Scientifique de Locus Sonus, laboratoire de recherche en art audio (École Supérieure d'Art d'Aix-en-Provence, École Nationale Supérieure d'Art de Nice Villa Arson).
  --> http://www.transcultures.net/
--> http://www.citysonics.be/
--> http://www.transnumeriques.be/
   





observateurs



   
Bernard Conein


Bernard Conein est professeur des Universités en Sociologie à l'Université de Nice-Sophia-Antipolis. Il travaille sur l'émergence des communautés numériques et sur les Open-Model dans le cadre d'une problématique de cognition distribuée. Bernard Conein s'intéresse également à la théorie de la reconnaissance sociale sous son aspect cognitif (analyse de la catégorisation) et social (analyse des relations de mutualité et de réciprocité). Dans ce cadre, il développe des collaborations avec l'Université du Québec à Montreal sur la nature des communautés numériques. Membre du Laboratoire des Usages (LdU).

Ouvrages, articles
→ CONEIN, B., 2006, Les sens sociaux, trois essais de sociologie cognitive, Paris, Economica.
→ CONEIN, B., Massit-Foléa, F., Proux, S. (dir.), 2005, Internet : une utopie limitée, Laval, Presses Universitaires de Laval.
→ CONEIN, B., 2004, Les communautés informatiques comme communautés épistémiques, in Delamotte, E. (dir.), Économie des biens d'apprentissage, Lille, Le Septentrion.
→ CONEIN, B., 2004, Cognition distribuée, groupe social et technologie cognitive, Réseaux, n.124.

--> http://twiki.laboratoire-usages.org/sites/ldu/
--> http://www.unice.fr/LAMIC/presentationlamic.html
--> http://www.livinglabs-europe.com/
   
Marc Relieu


Enseignant-chercheur à l'ENST-Paris, équipe "Usages", institut Eurecom - Sophia Antipolis, chercheur associé au Centre d'Étude des Mouvements Sociaux (EHESS). Recherches, en relation avec le Laboratoire des Usages (LdU), constitué avec le CNRS, l'INRIA et l'UNSA: domaine des usages de la visioconférence, de la téléprésence, de l'intelligence ambiante et des interactions conversationnelles (chat, conversations téléphoniques, messagerie instantanée, centres d'appels).

Ouvrages, articles
→ RELIEU, M., 2002, Avec C. Licoppe (dir.), Mobiles, Réseaux, 20
→ RELIEU, M., 2007, Avec Moustafa Zouinar et Natalia La Valle, "At Home with Video Cameras", Home Cultures, 4.

--> http://twiki.laboratoire-usages.org/sites/ldu/
   
Jean-Pierre Zirotti


Jean-Pierre Zirotti est professeur des Universités au département de sociologie-ethnologie de l'Université de Nice-Sophia Antipolis et chercheur à l'URMIS (Unité de Recherche Migrations et Société).

Domaines de recherche
- Relations interethniques et interculturelles en situation scolaire
- Définitions et mises en oeuvre des politiques publiques

--> http://www.unice.fr/urmis/
   
Isabelle Garron


Enseignant-Chercheur à l'ENST (École Nationale Supérieure des Télécommunications) au sein du département SES (Sciences Économiques Sociales), Groupe IMEDIA (Innovation et médias). Ses thèmes de recherche et d'enseignement traitent de l'analyse des pratiques, des usages et la représentation des corpus de textes et d'images dans l'économie des médiations. Elle étudie comment certains acteurs de l'écriture mettent en place des situations de médiation des savoirs à travers un complexe de projets, de situations et dispositifs techniques. Par ailleurs, elle est membre depuis 2004 du comité de rédaction d'Action Poétique et participe depuis 2005 au plateau de Peinture Fraîche sur France Culture.

--> http://www.enst.fr/recherche/sciences-economiques-sociales/
   
Clémentine Maillol


Après une maîtrise et un DEA de sociologie sur la scène des free parties techno dans la localité d'Aix-Marseille, depuis fin 2005 Clémentine Maillol est doctorante au sein du Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (LAMES / École Doctorale Espaces, Cultures, Sociétés de la MMSH / Université de Provence).

--> http://www.mmsh.univ-aix.fr/lames/
--> http://sztrobo.ifrance.com/discontinuite.htm
   
Lucien Bertolina


Lucien Bertolina est actuellement professeur de Son à l'École Supérieure des Beaux Arts de Marseille Luminy (ESBAM) et Directeur Artistique de Euphonia (Atelier Méditerranéen de Production et de Création Sonore). Cofondateur du Groupe de Musique Expérimentale de Marseille en 1969 (GMEM), il se consacre en tant que compositeur, plus particulièrement à partir du début des années 70, à la musique électro-acoustique ainsi qu'à la production de documents sonores et radiophoniques. Plusieurs fois primé (Prix Sacem, Cinéma du Jeune Réalisateur, Phonurgia Nova), il compose également pour le Cinéma, les Arts Plastiques et le Théàtre.

--> http://euphonia.over-blog.org/
--> http://esbam.fr/
   
Patrice Carré


Professeur de Son à l'École Supérieure des Beaux Arts de Marseille Luminy (ESBAM), Patrice Carré, artiste nomade, développe son oeuvre au gré de ses pérégrinations et crée un lien étroit avec les lieux de ses expositions. Son univers artistique, articulé autour de manipulations et de constructions, se compose notamment d'installations et de photographies réalisées à partir d'éléments domestiques du quotidien. Chaque mise en scène suggère des interactions sonores potentielles. Patrice Carré opère ainsi une synthèse entre art visuel et art sonore.

--> http://www.documentsdartistes.org/artistes/carre/
--> http://esbam.fr/