locus sonus > audio in art





locus sonus > Proj Metais

Last changed: 2014/03/02 07:25

 

This revision is from 2014/03/01 17:46. You can Restore it.

Projets (2014)

http://locusonus.org/documentation/img/logos/logo_locusonus_small2.jpg

Fabrice Métais






Bio Fabrice Métais








Réalisation :

(no English version)

Investigations sur l'"audio mobile" dans la perspective d'une étude phénoménologique et technologique du rapport à l'altérité d'autrui.

Pour le 8eme symposium de Locus Sonus, je voudrais aborder la thématique de l'"audio mobilité" à travers une approche de type recherche et création mêlant

l'investigation conceptuelle l'expérimentation technique artistique. Dans la lignée de mes travaux de doctorat ("Toucher l'autre par le monde : approche phénoménologique, éthique et érotique de la technologie", thèse soutenue le 31 mai 2013 à l'Université de Technologie de Compiègne), il s'agira de s'inscrire, d'une part, dans la tradition d'une philosophie de la technique (Leroi-Gourhan, Simondon, Derrida, B. Stiegler), tout en concentrant notre attention en premier lieu sur le sens et l'esthétique du rapport à l'autre. La phénoménologie - celle du corps et de l'espace (Husserl, Merleau-Ponty), celle du possible (Heidegger), celle du rapport à l'autre (Lévinas), celle de la trace (Derrida), ou encore celle du son et de la voix (Don Ihde ) - est en mesure de fournir des outils et des méthodes pour dégager certains enjeux de l'augmentation technologique de la subjectivité, et en particulier de son être-sonore ou être-au-son.

Les technologies contemporaines liées à la mobilité des dispositifs de transmission et de traitement de données reconfigurent les modalités de l'intrigue du rapport à l'autre, elles redistribuent les attentes et les impatiences, les rythmes et la sensori-motricité même du rapport. Notre approche peut singulièrement éclairer la thématique de l'audio mobilité en proposant un point de vue original, celui inspiré notamment par l'oeuvre d'Emmanuel Lévinas, c'est à dire un point de vue qui place le rapport à l'autre - éthique, érotique - comme mouvement premier du sens et du phénomène.

Au-delà d'un apport thématique, c'est aussi un apport méthodologique que j'entends apporter en présentant une articulation interdisciplinaire originale.

Mon objectif sera de dégager les propriétés constituantes ou intrigantes des technologies audio mobiles. Les techniques de transmission de données, de traitement, d'enregistrement et de géolocalisation, sont chaque fois dans leurs agencements des modalités nouvelles de rencontrer l'autre, de l'entendre, de le chercher, de l'attendre, de le toucher, etc. Il s'agira de chercher à la décrire par la philosophie et à les mettres en forme et en scène par la création artistique. Il s'agit là d'une démarche prospective et non du développement d'un projet déjà élaboré.

Dans le champ conceptuel, je chercherais, grâce à des références bibliographiques spécifiques à faire entrer en dialogue la description subjective du rapport à l'autre avec les modalités techniques et objectives de ce rapport (méthode dites des "répondants", Lenay Sebbah, 2001). Ce travail débouchera sur la production d'un texte de 40000 signes environ et d'une présentation lors du symposium.

Dans le champ de l'expérimentation technique et artistique, j'explorerais les différentes possibilités et contraintes liées à l'audio mobile en concentrant mes investigations sur les enjeux de contact avec l'autre (urgence de l'appel éthique, volupté de l'érotisme). Je travaillerais à l'élaboration de différents dispositifs ou prototypes pour différents scénarios d'usage ou de performance (à titre d'exemple, voir le travail réalisé pour l'exposition Amour Augmenté, Dramaturgie). Cette recherche devra déboucher sur la production et l'exposition d'une ou de plusieurs oeuvres (ou de traces d'expérimentations, ou de croquis de projets d'oeuvres).



http://locusonus.org/documentation/img/LAB/metais.jpg