locus sonus > audio in art





locus sonus > Memos Maigret

Last changed: 2012/03/04 11:05

 

  BACK MEMOS  

Espaces Chantants - LAPS. (2006/2007)

http://locusonus.org/documentation/img/logos/logo_locusonus_small2.jpg

Nicolas Maigret

cette page est en cours de rédaction / This page is under construction / página en construcción






2007 - Mémoire Nicolas Maigret

http://locusonus.org/dropbox/coordination/publi/200709_soutenances/mem_Nicolas_MAIGRET.pdf télécharger / download - (1,9Mo)






Introduction:

INTRODUCTION

  • ”Espaces Chantants” est un dispositif programmé permettant de mettre en jeu les fréquences de sympathie et de résonance d’un lieu pour obtenir l’activation sonore d’un espace acoustiquement inerte.

  • ”Sympathie mondiale” propose des formes de dialogues sonores par des jeux de rencontres automatisées entre des acteurs distants.

  • Par ailleurs autour de la notion ”d’extranaute” s’est amorcée une recherche sur la création sonore au sein d’espaces virtuels à travers second life.

  • Enfin, un projet de mise en lien de cet espace ”virtuel” avec l’espace physique, où ces deux réalités pourraient se rencontrer et se superposer en une expérience unique.





Contenus

  • Audio Espaces. Audio Réseaux. Audio Geo.
    • Le projet Locustream
    • Le projet Locustream Tuner
    • Le projet Locustream Promenade
    • Le projet Locustream, ouvertures
    • Le projet Locustream, critiques

  • Audio Sites. Sympathies et Résonances.
    • Le projet Tuning the Now
    • Le projet Espaces Chantants

  • Audio Extranautes. Espaces Virtuels
    • Le projet LS in SL
    • L'espace virtuel de Second Life
    • Reformuler le projet LS in SL

  • Audio Extranautes. Physique et Virtuel
    • Limites de l'expérience au sein du contexte Second Life
    • Limites de l'expérience au sein des contextes physiques
    • Activation sonore (VR, RL)





Réalisations

  • Espaces Chantants
    Les recherches autour des axes de sympathie et de résonance se sont alors prolongées sous de nouvelles formes, proposant à travers le projet ”Espaces Chantants” des principes de jeu avec les propriétés acoustiques du lieu.
  • [ LIEUX ] Le lieu peut être considéré comme un ensemble de corps résonants
  • [ MESURES ] Une solution de mesure des lieux de diffusion est à imaginer, pour connaître leurs propriétés acoustiques (leurs capacités à résonner ou à entrer en sympathie à des fréquences données)
  • [ AGENCEMENTS & COMBINAISONS ] A partir des différentes fréquences de sympathie des lieux des logiques de composition peuvent être mises en place, provoquant une série de résonances voir même de mises en branle successives des éléments constituants du lieu.
  • [ ACTIONS & RÉACTIONS ] Des solutions de réaction entre différents lieux distants sont à imaginer, permettant des installations ou des performances autour des idées de feed-back ou de sympathies distantes.




Transformer des lieux en instruments par sympathies et résonances.



Un programme spécialement conçu analyse les fréquences de résonance d’espaces donnés de manière à déterminer leurs caractéristiques acoustiques.

Il met ensuite en vibration les différents éléments présents (lieux et objets) selon des rythmes aléatoires. Ce dispositif peut être appliqué à des espaces contigus et constituer ainsi des sympathies d’espaces par des noeuds résonants.

Par nos déplacements et positions au sein de ces espaces, nous percevons des modulations et des échelles continuellement changeantes.

Chaque espace produit sa propre signature sonore constamment réactualisée et peut être alors redécouvert à travers ses spécificités acoustiques résonantes et ses nœuds de sympathie avec d’autres espaces.



FORMES

La mise en place matérielle peut se faire discrète.

Le niveau sonore émit par le système est soutenu, le lieu doit donc être configuré de manière à éviter les pollutions sonores extérieures trop importantes.

Le dispositif nécessite un ordinateur, un microphone et un système d’amplification avec enceintes.

La qualité du système audio et les qualités des lieux choisis jouent ensuite un rôle structurant dans le résultat obtenu.

Le système sonore ne doit pas nécessairement être hi-fi, l’unique contrainte étant un niveau sonore permettant une mise en résonance de l’espace choisi.






Collaborations :

GMEM, Centre National de Création Musicale, Marseille