NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1881 __ Interférences téléphoniques
French comment : On lit dans le "Figaro" : " « Jusqu'au téléphone qui sert de moyen de propagande au scrutin de liste : "- Eh bien ! non, mon cher ami, je viens d'apprendre que Testelin et Tolain vont prendre la parole au Sénat. Tu les connais. Ils n'ont pas l'oreille du Sénat et ils vont brouiller les cartes. Je me retire s'ils parlent. - Qu'est-ce que tu en penses ? - Empêche les de parler, car, en général, la situation me paraît très mauvaise. Du reste, je vais à l'instant au Sénat... » Telles sont, textuellement, les paroles qui s'échangeaient un matin, à dix heures, par le téléphone, entre une voix méridionale et une voix... grommelante. Le "Figaro" s'est fait, des premiers, l'apôtre du téléphone. Cela nous permet de dire aujourd'hui ce que nous pensons du fonctionnement de cette admirable invention. Si l'un de nos collaborateurs a si bien entendu le dialogue que nous venons de rapporter, cela tient à ce que, pendant qu'il voulait lui-même communiquer avec un de ses amis, on l'a mis involontairement en communication, non avec cet ami mais avec deux personnages politiques qui seront bien étonnés d'apprendre qu'il y avait un tiers dans leur conversation. Cela ne serait certainement pas arrivé si le service était fait par des hommes sérieux, au lieu d'être abandonné à des dames rêveuses ou à des jeunes filles distraites." L'explication que donne le journal ne doit pas être exacte, il est plus probable qu'il y a eu simplement induction d'un circuit sur l'autre. Cela est fort possible, et de pareilles surprises sont malheureusement trop fréquentes ; il serait urgent qu'on s'occupât d'apporter à cet état de choses un remède complet et définitif. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 4, n°27-52, 1881, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 6 juillet 1881, No. 28, p. 32).
Urls : http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.4/36/100/432/0/0 (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: