NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1880 __ Développements du téléphone
French comment : Nouvelles applications du téléphone.Nous venons d'apprendre que l'usage du téléphone s'étend rapidement ; les appareils ont été posés au château de Windsor, à Buckingham-palace, aux chemins de fer métropolitains les plus importants, par exemple au Great-Western, au South-Eastern, Midland, etc. et vont être aussi placés dans un grand nombre de maisons particulières. Nous sommes heureux d'apprendre qu'un système de dépêches téléphoniques va être essayé d'une amnière pratique à Sheffield, et qu'un grand nombre d'établissements commerciaux se sont inscrits comme souscripteurs et que les fils vont être posés à cet effet. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 2, n°1-24, 1880, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 1 janvier 1880, No. 1, p. 20).L'usage des communications, soit verbales, soit écrites, au moyen de l'électricité, devient de plus en plus fréquent dans la Cité, écrit-on de Londres à la "Gazette d'Augsbourg". Les agents de change peuvent aujourd'hui conclure d'importantes affaires avec les "jobbers" ou courtiers demeurant dans une rue voisine, sans presque se déranger de leur siège, en tout cas sans avoir à s'inquiéter de l'envoi de lettres ni de commis. Le téléphone permet à des commerçants de s'entretenir entre eux de vive voix et de faire ainsi leurs marchés plus agréablement, plus rapidement et plus complètement. Cette méthode nouvelle n'est pas plus commode que l'emploi de la machine électrique à imprimer qui se trouve au comptoir de chaque agent, et qui lui fournit automatiquement, sur une bande de papier se déroulant sans fin, les cours et même les communications officielles des valeurs qui se cotent et circulent à la Bourse. Dans Lombard-Street, le téléphone est en usage, et, grâce à lui, de grands masses d'effets sont escomptés presque sans peine. L'avantage des communications au moyen de l'électricité ne consiste pas tant en ce qu'elles épargnent la peine d'écrire, qu'en ce qu'elles tendent à centraliser le travail. Par ce moyen, le chef d'une grande maison peut, en un temps donné, faire par lui-même beaucoup de choses, et les faire beaucoup mieux, c'est-à-dire comme il l'entend et le comprend, que quand il envoie des subordonnés pour négocier à sa place. Le télégraphe et le téléphone doivent amener, à la longue, une économie de forces pareilles à celles que les machines agricoles ont produites dans leur domaine. On va voir bientôt disparaître du marché anglais la figure originale du "censam" ou courtier qui qui en installant un téléphone dans le cabinet des hommes d'affaires a mis ces derniers en rapport direct et immédiat avec les principaux banquiers. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 2, n°1-24, 1880, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 15 janvier 1880, No. 2, p. 39).On vient de commencer à Londres la construction d'un réseau de téléphones destinés à réunir les cours qui siègent dans Chancery Lane et celles qui tiennent leur séance à Westminster avec une dépense insignifiante. Les hommes de loi anglais auront l'avantage de communiquer aussi facilement les uns avec les autres, que si tous les officiers judiciaires étaient concentrés dans un même quartier. Le téléphone permettra d'économiser les sommes énormes qui auraient été nécessaires pour la construction d'un palais de justice, dont la nécessité devenait de plus en plus évidente chaque année. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 2, n°1-24, 1880, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 1er mai 1880, No. 9, p. 180).
Urls : http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.2/23/100/542/0/0 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.2/43/100/542/0/0 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.2/184/100/542/0/0 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.6/276/100/616/0/0 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.6/303/100/616/0/0 (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: