NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1879 __ Telephone church services and sermons
French comment : Des sermons et des exercices de piété ont été transmis à distance [par le moyen du téléphone]. A Mansfield (États-Unis), en 1879, on fit entendre les sermons et le service religieux à des personnes âgées et infirmes, qui ne pouvaient quitter leur demeure. Le téléphone, entouré de fleurs, était placé sur une table, devant le prédicateur, et les fils, qui rampaient le long du mur de l'escalier, établissaient les communications avec les chambres des malades, qui pouvaient distinctement écouter les paroles de l'officiant. “Le Courrier des États-Unis” du 22 avril 1880 assure qu'un téléphone installé dans l'église Plymouth, à Brooklyn (ville attenante à New-York), et relié aux résidences de MM. Reach, à New-York, et Henry Pope d'Elizabeth, à New-Jersey, permit à ces gentlemen d'entendre de leurs chambres, tout en se livrant au plaisir du jeu, le sermon du révérend Beecher. A la suite de l'installation de Brooklyn, l'église du prédicateur Talmage, de la même ville, fut pourvue d'un appareil téléphonique, permettant aux paroissiens malades d'entendre, de chez eux, la messe. A Hartford (Connecticut), chaque dimanche, une centaine d'abonnés sont mis téléphoniquement en communication avec leur église et ils peuvent entendre ainsi, sans quitter leur demeure, le sermon du pasteur en chaire. A Bradford (Angleterre), on peut écouter, chaque dimanche, par le téléphone, les psaumes et le service religieux célébré dans une des chapelles de la ville d'Halifax. A Birmingham et à Bradfort, d'autres églises sont pourvues d'un système semblable de communication. A Greenock, depuis le mois de juin 1882, l'église de Saint-Georges-Square est reliée au réseau central de cette ville par un téléphone. (Louis Figuier)Le téléphone vient d'être employé dans une église presbytérienne à Mansfield (États-Unis) pour faire entendre les sermons et le service religieux à des personnes âgées et infirmes qui ne peuvent quitter leur demeure. L'appareil, entouré de fleurs est placé sur une table devant le prédicateur et il n'est pas vu de l'assistance. Des fils électriques établissent la communication avec les chambres des malades. Il paraît que ces derniers, dit la "Daily Chronicle", entendent distinctement les paroles du prêtre. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 1, n°1-12, 1879, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 1 octobre 1879, No. 7, p. 140).Sermons téléphoniques.Un téléphone a été installé dans l'église Plymouth, à Brooklyn, et relié aux résidences de MM. Alfred Beach, de New York, et Henry Pope, d'Elizabeth, New-Jersey. Ces deux gentlemen on donc eu l'avantage, dimanche dernier, dit le "Courrier des Etats-Unis" du 22 avril, tout en se berçant dans leurs fauteuils à bascule et en fumant leurs cigares, d'entendre de leurs chambres respectives l'éloquent sermon du Rév. Beecher. Dire qu'ils n'en ont pas perdu un mot serait exagéré, car l'appareil de transmission changeait parfois les paroles du prédicateur en un bruit ressemblant au coassement d'une grenouille langoureuse, mais en somme le fil du sermon a pu être suivi sans se rompre trop souvent. Le "sexton" de l'église Plymouth voit cette innovation avec une profonde douleur. C'est la ruine en perspective, dit-il ; car du jour où les gens pourront entendre les sermons chez eux, personne ne voudra plus payer sa place au banc à raison de 600 dollars ou plus par an. (In "Faits divers", In "La Lumière Électrique)Journal Universel d'Électricité", 1e série, vol. 2, n°1-24, 1880, Paris : Union des syndicats de l'électricité, 1er juin 1880, No. 11, p. 220).
Source : Source: Figuier, Louis (1867-1891), "Supplément au Télégraphe Électrique", In "Les Merveilles de la Sciences ou Description des Inventions Scientifiques depuis 1870 - Supplément", Paris: Jouvet et Cie (Eds), pp. 523-603.
Urls : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k24678x.image.f527 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.1/144/100/248/0/0 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.2/224/100/542/0/0 (last visited ) http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?P84.6/604/100/616/0/0 (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: