NMSAT :: Networked Music & SoundArt Timeline

1854 __ De la transmission simultanée de plusieurs dépêches par un même fil
French comment : De la transmission simultanée de plusieurs dépêches par un même fil.La télégraphie électrique a donné lieu à l'étude de plusieurs questions intéressantes, parmi lesquelles la transmission simultanée de plusieurs dépêches au moyen d'un seul fil conducteur est une de celles qui ont le plus attiré l'attention. [...] La transmission simultanée de plusieurs dépêches par un seul fil conducteur a été envisagée à plusieurs points de vue différents que nous examinerons successivement : 1) utilisation des intervalles qui séparent les émissions de courant pendant le passage d'une dépêche, pour employer le fil conducteur à une seconde transmission ; 2) Passage simultané de plusieurs courants circulant ensemble dans un même fil, sans se confondre ; 3) Modification apportée à l'électro-aimant du récepteur, permettant de remplir les conditions d'une transmission simultanée de deux dépêches en sens contraire; 4) Emploi de plusieurs piles de forces différentes et de plusieurs relais que chaque courant faisant fonctionner un seul ou plusieurs relais, suivant son intensité, ne ferme cependant le circuit des piles locales que pour les récepteurs qui doivent être mis en jeu; ce qui permet de réaliser la transmission simultanée de plusieurs dépêches dans el même sens ; 5) Combinaison du troisième et du quatrième système, et solution générale du problème de la transmission simultanée. (Appareil de M. Hughes, 1855 ; Théories de M. Zantedeschi, 1855 ; Expériences de M. Petrina, M. Gintl, M. Wartmann, M. Siemens, M. Edlund, M. Stark, M. Duneker, etc.). (E.E. Blavier, pp. 145-165)Les premiers essais de la transmission simultanée par un même fil remontent à 1853 ; mais ce n'est que dans ces dernières années qu'on est parvenu à la mettre en pratique. Il faut distinguer deux cas, suivant que les deux transmissions se font en sens inverse ou dans le même sens. 1) Transmission double en sens inverse ou Duplex -- Elle s'obtient de deux manières : par la méthode différentielle ou par le pont de Wheatstone. [...] 2) Transmission double dans le même sens ; Transmission quadruple -- La transmission double en sens inverse ne répond pas complètement aux nécessités d'un service d'exploitation. Elle est utile sur les fils très occupés ; mais le travail à faire sur ces fils n'est pas toujours également important dans les deux sens ; il varie suivant les époques, et même aux différentes heures de la journée. Il faut donc, pour que le rendement soit doublé, que les deux dépêches qu'on transmet à la fois puissent à volonté marcher parallèlement ou en sens inverse. Diverses solutions ont été présentées pour obtenir la transmission double dans le même sens ; elles sont basées sur l'envoi de courants de noms contriares ou d'intensité différente. Une télégraphiste français, M. Sieur, exposait une solution nouvelle et très élégante du problème à résoudre. [...] En combinant les dispositions [...] avec un arrangement duplex, on peut obtenir une transmission quadruple. Un autre exposant français, M. Mercadier, a substitué au distributeur mécanique de M. Sieur un simple diapason, entretenu électriquement, et dont les vibrations déterminent les émissions alternatives de courants positifs et négatifs. [...] 3) Appareils à transmission multiple -- Tandis que, dans les divers arrangements de transmission simultanée [...], les courants émis par les différents transmetteurs peuvent se rencontrer ou ne pas se rencontrer sur la ligne ; les appareils à transmissions multiples assignent à chacun un intervalle de temps égal pendant chaque révolution d'un organe distributeur qui tourne constamment. En sorte que chaque employé prépare l'émission de son signal, sans s'inquiéter de ses voisins ; ce signal part lorsque l'appareil lui donne passage, et il e nrésulte une utilisation de la puissance de transmission du fil beaucoup plus grande que celle dont un seul employé pourrait tirer parti. L'idée du système des transmissions multiples a été très nettement mise en avant par M. Rouvier, dans un projet d'appareil qu'il présentait dès l'année 1860 ; mais elle n'a été réalisée qu'en 1872 par un autre télégraphiste, français, M. Meyer. [...] (In "Rapport sur le Matériel et les Procédés de la Télégraphie", Exposition Universelle de 1878 à Paris, Groupe VI - Classe 65, par M. Bergon, Paris, Imprimerie Nationale, 1881, pp. 24-47)
Source : Blavier, E.E. (1861), "De la tranmission simultanée de plusieurs dépêches par un même fil", In Annales Télégraphiques, Tome IV, Année 1861, Janvier-Décembre, Paris : Éditions Dunod.
Urls : http://cnum.cnam.fr/CGI/gpage.cgi?p1=24&p3=8XAE277-11.2%2F100%2F74%2F0%2F0 (last visited )

No comment for this page

Leave a comment

:
: